• Une histoire d'impact

    Pourquoi as-tu décidé de faire un blog ? Pourquoi tu ne le partages pas avec tes amis irl alors qu'au final il est en ligne, tout le monde peut y accéder ?

    C'est une question que je m'étais déjà posée, mais les questions de Stradivarius m'ont permis d'y réfléchir plus intensément (car il m'arrive parfois, contre toute attente, de réfléchir).

    J'avais déjà remarqué que mélanger ma "vie ivl" avec ma "vie ivl" était très toxique pour moi (d'où ma vision négative des réseaux sociaux). J'ai donc un peu creusé à ce niveau là, pour tenter d'expliquer cette peur du mélange numérique/réalité : voici un de mes plus beaux schémas pour vous éclairer.

    Pourquoi un blog ?

    Cliquez pour admirer mon oeuvre en grand

    Bref, j'ai fini par expliquer à Stradivarius de cette manière étrange avec laquelle on tente d'exprimer ses idées encore floues que l'impact de l'avis des visiteurs numériques (que je ne connais que d'internet) n'était pas le même que celui des visiteurs que je connais réellement dans la réalité réelle.

    • Si je suis contente de parler avec certains visiteurs ivl, que je passe de très bons moments avec eux, un visiteur ivl toxique ne m'alarmera pas plus que ça : leurs avis positifs m'enchanteront tout comme leurs avis négatifs me laisseront indifférente (bien qu'ils me poussent à réfléchir et à me remettre en question, ils n'auront aucun impact sur mon estime personnelle et mon moral).
    • Si, par contre, le visiteur est quelqu'un que je connais de la véritable vraie vie, cet impact sera multiplié par 1000 (à 2kπ près), particulièrement si c'est quelqu'un que j'adore ou, qu'au contraire, je déteste. Cet avis aura un impact considérable sur mon estime personnelle et mon moral, quel qu'il soit (positif ou négatif donc). Sans parler du fait qu'il faudrait que je commence à surveiller ce que je dis, ce qui entraverait ma "liberté d'expression-secrète", comme si vous écriviez dans un journal tout en sachant pertinemment que vous êtes lu.

    Bref, c'est un peu mon moyen à moi de sécuriser mon petit monde, d'éviter les débordements, d'en rester le "maître absolu". Stradivarius a fini par me dire qu'il pouvait comprendre ce point de vue, mais qu'il n'aurait sans doute jamais l'occasion de le "vivre". Et vous, qu'en pensez-vous ?


  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Mai 2017 à 16:04

    A

     

     

    Je comprends parfaitement cet "impact", j'ai tellement plus de confiance sur Eklablog que dans le "vrai" monde. Cependant, les rares personnes ayant connaissance de mon blog se sont installés sur la plateforme, donc c'est assez encourageant!

    2
    Lundi 8 Mai 2017 à 17:00

    Oui, et cette confiance vient du fait qu'on ose sûrement plus sous couvert d'anonymat.

    C'est vraiment bien que tu aies réussi à intégrer tes amis irl à plateforme. ça a aussi été mon cas, mais j'ai vite trouvé étouffant de savoir que des gens que je connais de la vie réelle pouvait lire ce que j'écrivais, mes articles pouvant alors avoir des répercussions irl. (après, peut-être que justement j'ose trop, et que je ne veux pas que certaines personnes/amis "réels" connaissent certains éléments à mon propos) Ce n'est jamais agréable de s'auto-censurer ...

    Mais si écrire tout en sachant cela ne te dérange pas, tant mieux pour toi, ça doit être sympa d'échanger à propos de vos blogs avec tes amis~

    3
    Lundi 8 Mai 2017 à 20:23

    "cette confiance vient du fait qu'on ose sûrement plus sous couvert d'anonymat." C'est le cas et ça l'a toujours été sur le net. o/ Ce n'est pas pour rien qu'il existe autant de "troll" un peu partout. C'est tellement plus simple de faire des bêtises sans assumer réellement les conséquences derrière.

    Pour ma part, internet m'a beaucoup aidé, surtout dans mon adolescence. J'étais un gros timide maladif irl comme sur la toile. Le fait d'avoir droit à une protection derrière un avatar et un pseudonyme m'ont permis d'apprendre à m'exprimer. Ca m'a aussi fait comprendre que j'ai parfaitement le droit de m'exprimer.

    Les membres sur les plateforme de blog, vont généralement commenter ce qui leur plait, c'est logique. De cette manière ont trouve donc plus de gens sympa que des mauvais. Là encore ça aide à avoir une meilleure opinion de soi (quand on voit qu'on est pas le seul à penser telle ou telle chose...). Bref.

    Donc oui, avoir un blog, ouvert à tous surtout, alors que derrière on est pas forcément très social... ce n'est pas tant contradictoire. Surtout que s'adresser à un "personnage virtuel" est aussi plus facile que de regarder quelqu'un dans les yeux.

    D'où la grosse confiance sur le net et bien moins dans la réalité. Pour beaucoup de raisons. D'ailleurs je ne comprend pas ces gens qui diabolisent le net. Certes, il y a des trucs pas géniaux dessus. Mais les gens oublient souvent que ça peut être une très bonne aide.

     

    (j'ai eut deux trois ami/es irl aussi sur eklablog, et en fait il n'y a rien à craindre. a moins de n'avoir quelque chose à cacher, il n'y a pas vraiment de soucis. ^^)

    4
    Lundi 8 Mai 2017 à 21:08

    Mais qui te dit que je n'ai rien à cacher~ ? /sbaaf/

    Non, plus sérieusement, j'ai beaucoup aimé ta phrase "Donc oui, avoir un blog, ouvert à tous surtout, alors que derrière on est pas forcément très social... ce n'est pas tant contradictoire.". En écrivant cet article, je n'arrivais pas bien à formuler ce qui dérangeait mon interlocuteur dans le fait d'avoir un blog ouvert à tous sans pour autant le partager à des gens qu'on connaît irl : ça lui paraissait sans aucun doute contradictoire, bien que, comme tu l'as expliqué, ça ne le soit pas tellement.

    Comme dit plus haut, j'ai aussi tenté de rameuter mes amis sur la plateforme (avec succès), mais j'ai vite compris que cela signifiait ne plus pouvoir dire exactement ce que j'avais sur le coeur.

    Avoir un blog m'a aussi beaucoup aidée, principalement lors de mes années collège. Eklablog, c'était l'endroit parfait pour les timides, les jeunes à l'écart : les gens commentaient positivement ce qu'ils aimaient, ne s'attardaient pas sur les aspects négatifs. (Bon, je ne me suis jamais fait de véritables amis sur eklablog contrairement à d'autres plateformes, mais discuter et comparer différents points de vue aura été très enrichissant. Et puis surtout écrire, vider son sac, mais ça c'est toujours le cas)

    5
    Lundi 8 Mai 2017 à 22:25

    Content qu'elle t'ai plu. o/ Ca reflète assez ce que je pense du net de manière générale. "On est encore plus vu que dans la réalité, mais c'est moins important." Ironique mais amusant (et utile).

    C'est normal, même sans rien avoir à cacher, on à peur de faire quelque chose de travers, quelque chose qui serait mal vu et aurait des répercutions irl.

    En effet. De mon côté j'ai peut être trop prit en assurance sur le net, et parfois je prend la grosse tête, mais comme j'en ai conscience j'essaie de faire au mieux pour régler le soucis. IRL ça m'a permis d'approcher des gens, de me rendre en extérieur, de moins faire attention au regard des autres et surtout, de moins m'en inquiéter. Par contre j'ai développé une certaine addiction à ce net. Je m'y sent peut être trop à l'aise et je favorise le virtuel. Ce n'est pas si simple de savoir doser, même en ayant des années d'expérience. :')

    6
    Mardi 9 Mai 2017 à 17:08

    Hello !

    Moi aussi, je ne veux pas mélanger ma vie avec les gens que je connais en vrai et ma vie virtuelle. Parce que j'ai peur du jugement des gens que je connais. Les seules personnes auxquelles j'ai montré ce blog sont trois amies très proches.

    Je suis adolescente et suis la timide de service au collège. Avoir un blog m'a beaucoup aidé à me développer psychologiquement au niveau de cette timidité presque maladive que j'avais en primaire. Sur Eklablog, j'ai l'air d'être super sociale et en fait... Non.

    Et puis j'ai rencontré des gens comme moi, qui aiment lire, l'Histoire, écrire, et qui sont parfois plus âgés. La limite de l'âge n'est pas importante sur internet alors qu'en vrai, j'ai beaucoup de mal à parler à quelqu'un de plus âgé que moi, même si ce n'est qu'un an de plus.

    Comme toi, Mad hatter, j'ai développé une addiction à mon ordi... Et j'essaye de m'en détacher c'est dur...

    7
    Mardi 9 Mai 2017 à 17:20

    C'est vrai que sur internet, l'âge, en s'en moque. Même pas besoin de mytho. x) Tu peux avoir 12 ans ou 34 piges qu'on se tutoie sans problème. Personnellement, comme je met tout le monde sur un même niveau, c'est plus simple. (bon après, c'est plus difficile de se faire comprendre par les plus jeune, mais après je m'adapte).

    Vive mon pc. o/ (et qu'on ne vienne pas me dire que je ne me sociabilise pas. huerf.)

    Tu devrais faire comme moi, trouve toi une occupation à côté, ça aide à faire lâcher le clavier. :B

      • Mardi 9 Mai 2017 à 17:45

        Oui, ici, des gens que je vouvoierais si je les voyais dans la rue, je les tutoies... Je ne sais pas pourquoi mais je vouvoie tout le monde dès qu'ils ont au-dessus de 20 ans alors que mes copines non. Je suis bizarre ^^

        Vivent les ordis !

        Je lis, j'écris ( sur ordi donc ça marche moyen ), je parle à mon poster de Louis XIV, je fais du kung-fu à côté comme ça je lâche mon écran...

    8
    Mardi 9 Mai 2017 à 18:45

    Non, c'est normal, on appelle ça le respect. Ayant été élevé de cette manière j'ai le même réflexe avec les gens qui ont 10 ans de plus de moi. ^^ Ma belle mère, je la vouvoie encore, pour dire. C'est une habitude, un automatisme.

    xD Fhufhu... j'ai mes figurines aussi. (OUI, encore à cet age.)

      • Mardi 9 Mai 2017 à 18:59

        Moi, je vouvoie les parents de mes amies, alors que certains me disent de les tutoyer ( parce qu'ils se sentent vieux après ^^ )... Je pense aussi qu'il y a pas mal de gens comme moi parce qu'on m'a dit " Madame " pour la première fois, j'avais dix ans...

        Louis XIV c'est ma passion ^^ ! Et j'ai encore des poupées Barbies qui traînent dans ma chambre et je leur parle aussi ^^

    9
    Mardi 9 Mai 2017 à 19:44

    Je suis tout à fait d'accord, il faut dire que je suis une fille à "plusieurs facettes", et quand un personne en connais une, je fais tout pour que ce soit la seule qu'il voit. Et forcément, en plus de mes facettes IRL, j'ai ma facette de petite blogueuse, et je ne supporterais pas que quelqu'un que je connais IRL la découvre !

      • Mardi 9 Mai 2017 à 21:15

        Haha, il en est de même pour moi :') C'est un peu une seconde identité, que nous soyons plus "nous-même" sur nos blogs ou, qu' au contraire, on se fasse passer pour quelqu'un qu'on aurait aimé être.

        Enfin, au final, c'est toujours un peu difficile de "cacher" son blog à ceux qui nous entourent (amis proches/famille), heureusement que certains restent compréhensifs à ce niveau ... Mais bon, faudrait pas devenir parano non plus :')

    10
    Mardi 9 Mai 2017 à 22:27

    "on se fasse passer pour quelqu'un qu'on aurait aimé être." Ca reste difficile de jouer un rôle constamment, surtout si la personnalité n'a rien en commun avec la nôtre. Donc oui, nous sommes différents, mais nous ne jouons pas la comédie. Et les quelques personnes qui le font, ne peuvent pas vraiment faire ça en permanence, ni parfaitement. On fini toujours par desceller le vrai du faux, ou mélanger ce qui est de nous avec ce qui ne l'est pas. :)

      • Mardi 9 Mai 2017 à 23:24

        C'est peut-être ton cas (et d'ailleurs je te souhaite de ne pas avoir à jouer un rôle), mais je reste convaincue que ce n'est pas celui de tout le monde.

        Tu te sens bien sans avoir à te faire passer pour quelqu'un d'autre ? (à différents degrés, bien entendu) Grand bien t'en fasse, mais je ne ferais pas de ton cas une généralité. L'anonymat sur internet permet, entre autre, de se faire passer pour n'importe-qui, de s'inventer une petite vie plus sympa, plus belle, ou au contraire plus sombre, triste, et ce dans le but d'attirer l'attention, de se plaire à sois-même ...

        Internet est comme un "filtre" qui ne laisse passer que ce que tu souhaites partager : il n'est ainsi pas difficile de renforcer des "facettes" (pour citer Izia)  de sois que l'on aime bien, et de faire disparaître celles qu'on aime moins ...

        Enfin, bien que je te fasses un pavé à ce sujet, je reste consciente que cela ne concerne qu'une minorité (pour ce qui est des extrêmes. Même en étant "sois-même" sur son blog, il y a encore cette histoire de filtre). Bien que les blogs révèlent certaines facettes de chacun de nous, ils sont les derniers endroits où j'irais si je souhaitais ne trouver que du "vrai", du "véritable".

    11
    Mercredi 10 Mai 2017 à 10:48

    Je suis d'accord, mais justement, ce que je voulais dire c'est que jouer un rôle constamment sur le net fini par peser, ou bien des détails échappent à la personne. Même les pro du mensonge finissent par s'y perdre, à trop mentir. Ou alors il faudrait que je crois les gens quand ils me disent que je cerne trop vite les personnalité. ô_o Et si je suis doué à ça... je plaint les gens qui me tombent dessus autant que moi même. (ou bien encore, ce sont les pire mytho du net, et ça c'est vraiment mauvais pour l'estime de soi et les gens qui tombent dans le panneau)

    Bref. C'est vrai, c'est bien de pouvoir changer d'air, mais il vaut mieux éviter de trop le polluer, sinon on fini par s'étouffer soi-même. :')

      • Mercredi 10 Mai 2017 à 14:47

        Comme quoi on finit toujours par trouver un terrain d'entente ~

    12
    Mercredi 10 Mai 2017 à 16:16

    Comment ça? Il y a eut une guerre? <__<

      • Mercredi 10 Mai 2017 à 18:07

        Mm, pas vraiment non (sinon je l'ai loupée ...), c'était plus pour l'expression je suppose.

    13
    Mercredi 10 Mai 2017 à 18:32

    Dans ce cas j'aurais plutôt "nous sommes en accord sur ce point" : )

      • Mercredi 10 Mai 2017 à 18:52

        J'aurais dit que ça revenait au même ... Navrée d'avoir porté à confusion dans ce cas.

    14
    Jeudi 11 Mai 2017 à 11:58

    Non non, je comprend bien. ^^ Ca m'a juste "surprit" un peu. 

    15
    Mardi 6 Juin 2017 à 19:33

    Ooooh, je te comprends ! Moi aussi j'ai longtemps pas montré mes blogs à mes amis irl, même si maintenant j'ai deux potes qui tiennent un blog sur cette plateforme, je suis toujours aussi refermée sur mon blog et n'aime pas trop le montrer au Vaste Monde '-' (à part quelques gens, donc , parce qu'on se comprend et que ça ne me gêne pas)

    16
    Mardi 6 Juin 2017 à 19:33

    Puis-je faire tourner ton image sur un de mes blogs (en précisant la source, bien entendu)

      • Mardi 6 Juin 2017 à 20:34

        Aucun problème :) Aussi magnifique qu'il est (ahem), il a cependant une petite faille : dans la colonne IRL, la flèche bleue est annotée "gens IVL" ... Enfin, ça ne doit pas être trop gênant vu que personne n'a remarqué, mais je préfère te prévenir :')

      • Mardi 13 Juin 2017 à 18:36

        Merchi ! :3 Oui, j'avais vu x) Mais t'inquiète pas j'ai compris quand même le schéma x)

    17
    Dimanche 11 Juin 2017 à 23:08

    Oh mon petit avatar :3 

    Personnellement, je sépare le virtuel à la vie réelle. Je n'ai donné mon url de blog qu'à mon copain et une amie proche car par le passé je l'avais donné à mon meilleur ami et il s'est amusé à poster des commentaires contrariant envers ma personne... donc voilà mais aussi pour moi le monde virtuel et mon jardin secret où je peux être libre de penser et d'agir comme je le souhaite. J'aime beaucoup m'occuper de mon blog et tout et tout.  Enfin bon voilà un résumé de mon avis. ~~

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :