• A la musique

    La musique, c'est toute ma vie. Je ne remercierai jamais assez mes parents de m'avoir emmenée à des spectacles alors que je n'étais qu'un nourrisson (je suppose que ça forme l'oreille malgré un très jeune âge ...), de m'avoir inscrite dés mes 3 ans à l'éveil musical, puis de m'avoir guidée dans le choix de mon instrument, motivée, parfois forcée -et oui- à travailler.

    Rien que pour cette voix par exemple, cette mélodie, ces accords ... Siffler ça, c'est un pur bonheur !

    La musique est omniprésente pour moi. J'en joue, j'en poste la sur ce blog, je l'analyse, je siffle, quand je ne siffle pas (pas souvent, haha), je chante ... Bref, je ne dirais pas que je suis une grande musicienne, mais j'aime la musique, et j'aime le solfège (on en reparlera de ça tiens, dans un prochain article).

    J'ai récemment eu mon DEM de solfège (fin d'études musicales en solfège) dans un petit conservatoire qui ne propose pas de cours supérieurs, si bien que je n'en ai pas refait depuis un an maintenant, et ça me manque. Je fais de la trompette depuis 8 ans (9e année actuellement), et autant vous dire que la pratique de cet instrument fort intéressant (sisi) occupe une place centrale dans ma vie.

    "Pure imagination" ... Transition de ouf-guedin

    Pourquoi je vous dit tout ça ? Et bien parce-que je suis actuellement en première, et que je devrai bientôt faire mon choix d'orientation. Au fond de moi, je sais que j'irai en prepa scientifique, parce-qu'il ne peut pas en être autrement. Vis-à-vis de ma famille, de mon assurance d'avoir un job plus tard. Mais si je faisais ce que je voulais, je tenterais d'intégrer un conservatoire. C'est vraiment un truc que j'aimerais tenter, parce-que je ne suis plus sûre de rien, excepté niveau musique. C'est idiot, parce-qu'honnêtement, je n'en parlerai jamais IRL. Des trompettistes, y en a des centaines. Mais je suis dans une période de ma vie ou il m'est encore possible de rêver, alors je m'autorise ce genre de fantaisies. Dans un an, ça sera fini, alors autant en parler un peu maintenant.

    Je ne suis pas triste non plus. Je suis réaliste, c'est tout. Imaginez ma mère si ma soeure part dans le dessin et moi dans la musique ! Dans tous les cas, j'espère que je trouverai un moyen de partager ce que j'aime plus tard, et que jamais je n'arrêterai. "En prepa, vous n'aurez le temps de rien faire" ? Qu'ils aillent se faire voir !


  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Mars 2017 à 00:39
    Qu'ils aillent se faire voir, ceux qui parlent de la prépa sans y avoir été <3 (Prépa littéraire, c'est vraiment non ? ;_; y en a qui font de la musicologie avec du solfège !)
    2
    Samedi 1er Avril 2017 à 23:01

    Je ne pense pas, non, mais le français me manquera énormément (et peut-être même la philo, mais je ne peux pas l'affirmer actuellement ...)

    La musicologie ça m'avait l'air bien sympa, et tellement passionnant ! Dés que je pourrai, je reprendrai des cours de solfège !

    On me tanne que je ne pourrai pas continuer la trompette en prepa ... J'en doute fortement, mais dans tous les cas je n'arrêterai pas. Y a des choses à propos desquelles on ne rigole pas v_v

    3
    Jeudi 29 Mars à 01:02

    DOUBLE-LICENCE MUSICOLOGIE / SCIENCES si c'est ton rêve je ne te lâcherai pas avec ça, tu postuleras ! è___é

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :